FRANÇAIS

ENGLISH

DOSSIER DE PRESENTATION DE LA CIE (pdf)

ARTISTIC FILE 2017

PICTURES

mobilis immobilis - Multimedia creative process

Note d'intention

 

Notre corps, cette interface naturelle qui nous met dynamiquement, en relation avec le monde, a été au centre de mes préoccupations dès le début de ma pratique d’artiste plasticienne. De la représentation statique du corps en mouvement à la mise en mouvement du spectateur, c’est à un changement de paradigme de l’économie représentative que nous assistons.

L’évolution des technosciences et des modèles informatiques qui les rendent applicables fournissent à l’artiste de quoi inventer de nouvelles écritures qui tendent à permettre l’ouverture des systèmes de représentation, l’élargissement de l’enveloppe corporelle auparavant perçue comme volume clos et l’étendue des instructions finies du code informatique à l’imprévisibilité, l’autonomie et l’émergence de comportements inédits. C’est ainsi que les scénographies interactives interfacées à la chair de notre corps, deviennent des œuvres conçues comme des systèmes dynamiques complexes conjuguant interactivités internes et externes, engageant de nouvelles formes esthétiques et symboliques d’échanges riches et élaborés pour une sensibilité réceptrice elle aussi augmentée.

A l'origine peintre, comédienne et scénographe, ce qui m'anime, est la recherche de nouvelles écritures scéniques où les nouvelles technologies mises en oeuvre sont un  moyen de mettre en correspondance les différentes disciplines artistiques. Formée aux Arts plastiques et au théâtre, la peinture bidimensionnelle, travaillée en aplats de couleurs, puis transformée par l'utilisation de la technique numérique en tableau tridimensionnel (où l'image devint projection géante d'un espace construit comme un décor de théâtre) m'a permis d'aborder l'espace scénique et de lier mes deux passions : aux frontières du théâtre.

Cette découverte fut pour moi la possibilité de donner vie aux objets disposés à l'intérieur de cet espace, de les faire devenir « acteurs » avec lesquels dialoguer par l'intermédiaire de capteurs de mouvement  posés sur le corps enregistrant les actions, ou dans l’espace.
Dans un monde désormais vécu et perçu comme univers changeant, instable, complexe, et avec lequel nous établissons des relations de plus en plus médiées  par des artefacts technologiques, Quels systèmes de représentation concevoir pour rendre compte des expériences perceptives kinesthésiques du corps inclus dans la scène du monde ?

Tentative de ne pas opposer Réel et  Virtuel  -considérés pourtant comme  n'appartenant pas à un même monde -mais de les faire entrer en relation, d'abolir les frontières d'un Espace créé et sans cesse traversé par la gestuelle, l’action et le déplacement de l’acteur et/ ou spectateur.

Tentative d’explorer l'entre deux... l'Entre deux mondes.

Maflohé Passedouet